Règlementation et innovation dans les travaux publics : la règlementation est elle un frein à l’innovation ? - 21 septembre 2010

publié le 4 août 2010 (modifié le 8 avril 2011)

Le PGCE et la CoTITA Ouest, en partenariat avec le SETRA, le LCPC, la FRTP Pays de la Loire et le CETE de l’Ouest, ont décidé de consacrer, le mardi 21 septembre 2010 à Nantes, une journée technique à la question : Réglementation et innovation dans les travaux publics : la réglementation est-elle un frein à l’innovation ?

Le secteur de la construction se trouve aujourd’hui confronté à des défis d’une ampleur exceptionnelle et à un bouleversement en profondeur de ses habitudes, compte tenu de son importance dans les enjeux de consommation d’énergie, d’émissions de gaz à effet de serre et d’impacts sur l’environnement. Il faut donc construire autrement, changer les pratiques, et innover, vite, sans perdre de temps.

Dans ce contexte, de nombreux professionnels expriment leur impatience face à une réglementation qui, disent-ils, freine leur capacité d’innovation.

Le PGCE et la CoTITA Ouest, en partenariat avec le SETRA, le LCPC, la FRTP Pays de la Loire et le CETE de l’Ouest, ont donc décidé de consacrer, le mardi 21 septembre 2010 à Nantes, une journée technique à la question : Réglementation et innovation dans les travaux publics : la réglementation est-elle un frein à l’innovation ?

La réglementation technique est-elle obligatoire ou facultative ? Le code des marchés publics est-il compatible avec l’innovation ? Quelles garanties pour les maîtres d’ouvrage et les entreprises qui prennent le risque d’innover ? Comment utiliser les outils spécialement conçus pour innover ? Faut-il changer la réglementation ?

Cette journée a permis de faire un point complet sur ces questions, de mieux connaître et utiliser la réglementation pour innover, de bénéficier de témoignages et d’expériences vécues, et d’échanger entre professionnels et maîtres d’ouvrage.


Télécharger le programme complet (format pdf - 747.9 ko - 26/05/2010)