Inspection-diagnostic de l’itinéraire cyclable de l’EuroVélo 6 en vél’audit

publié le 15 mars 2017

Depuis le 29 août 2011, le Cerema Ouest a engagé l’inspection de l’itinéraire cyclable EV6 à faire dans les 2 sens avec relevé d’une photo tous les 3 m et des défauts de chaussée, signalisation, largeur, environnement… avec le Vél’audit.

Le Département Laboratoire d’Angers du Cerema Ouest a réalisé depuis le 29 août 2011, en liaison avec la Mission Nationale des Véloroutes et Voies Vertes (MNV3) du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD), l’inspection diagnostic de l’EuroVélo6. L’inspection de l’ensemble de l’EV6 est terminée.

EuroVelo - carte des itinéraires  (nouvelle fenetre)
EuroVelo - carte des itinéraires

Le projet EuroVélo est la réalisation d’un réseau d’itinéraires cyclables à travers l’Europe, le but étant de promouvoir le tourisme à vélo et l’usage du vélo en général à travers l’Europe. Ce réseau se base essentiellement sur des itinéraires existants ou projetés au niveau national, régional ou local.

L’EuroVelo 6 Atlantique-mer Noire est l’un de ces 12 itinéraires du réseau EuroVelo. Il suit trois des plus grands fleuves européens (la Loire, le Rhin et le Danube) et traverse 10 pays : la France, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Serbie, la Croatie, la Bulgarie et la Roumanie.
Cet itinéraire établit donc un lien cyclable entre l’océan Atlantique et la Mer Noire et chaque été, on constate une fréquentation croissante. En 2010, ce sont plus de 700 000 cyclistes qui ont parcouru cet itinéraire.

Comme toute infrastructure de transport, un réseau cyclable doit respecter certains critères techniques : largeurs, qualité du revêtement, qualité du jalonnement, niveau d’entretien,… Et cette mise à niveau ou ce suivi exigent nécessairement un état des lieux/diagnostic. Cependant la longueur importante de cet itinéraire exclut l’utilisation de visites classiques.
Le respect de ces critères seront un moyen de développement de son utilisation.

Le Cerema Ouest a développé un matériel innovant, le Vél’audit. Il s’agit d’un vélo électrique disposant d’un appareillage adapté (caméra, GPS, centrale inertielle,… ) permettant des inspections à haut rendement d’aménagements cyclables.

Le choix du vélo comme support est justifié par l’assurance d’un accès libre à tout le réseau cyclable et reste bien sûr cohérent avec l’approche mode doux qui doit être développée. L’inspection a été réalisée sous circulation normale et a été faite dans les 2 sens avec relevé d’une photo tous les 3 m et des défauts de chaussée, signalisation, largeur, environnement…

L’analyse des données a été réalisée en laboratoire en s’appuyant sur une bibliothèque d’évènements « Vél’audit » et le référentiel des aménagements cyclables du Cerema Territoires et villes. Une exportation a été ensuite générée. Elle prend la forme d’un rapport construit comme un outil de travail accompagné d’un outil (visionneuse) permettant une visualisation dynamique du relevé. Cet outil permet une visualisation instantanée des photographies du site choisi. L’ensemble de ces données a été remis aux différents maîtres d’ouvrage gérant leurs voies cyclables.


Pour en savoir plus….

sur les relevés des pistes cyclables :

contact Contacts :
Département Laboratoire d’Angers - Alain Thomas - Tél : 02 41 79 13 66
Département Infrastructures Mobilité Environnement et Risques - Gilles Blanchard - Tél : 02 40 12 85 03

sur le matériel Vél’audit :

contact Contacts :
Centre d’Etudes et de Conception de Prototypes - Jean-Christophe Dargenton - Tél : 02 41 27 51 16
Département Infrastructures Mobilité Environnement et Risques - Gilles Blanchard - Tél : 02 40 12 85 03

Télécharger un document Télécharger la fiche sur le vél’audit

Flux RSS des commentaires
Commentaires sur l'article
  •  vélo, par LUDWIG Stéphane , le 7 septembre 2011 à 13h22

    Très bonne initiative, si vous avez besoin de personne pour accomplir des trajets avec ce vélo, je suis volontaire.